Offre actuelle | Obtenez 100$ de rabais sur un soin , Devenez membre REVIVE & économisez

Offres en cours |

Obtenez 100$ de rabais sur un soin , Devenez membre REVIVE & économisez

Liposuccion sous-mentonnière

Demande de consultation

Suite à votre inscription à un soin, vous recevrez toutes nos promotions en exclusivité. En vous enregistrant à cette infolettre, vous acceptez de recevoir des courriels et des appels et/ou texto promotionnels de la part d’Orygin. Vos données ne seront en aucun cas vendues à de tierces partis. Elles sont conservées en sécurité sur nos serveurs. Veuillez prendre note que le rabais de 100$ est offert sur une partie de nos services. Certains services et soins ne sont pas éligible à l’application de cette promotion.

Liposuccion sous-mentonnière

Demande de consultation

Suite à votre inscription à un soin, vous recevrez toutes nos promotions en exclusivité. En vous enregistrant à cette infolettre, vous acceptez de recevoir des courriels et des appels et/ou texto promotionnels de la part d’Orygin. Vos données ne seront en aucun cas vendues à de tierces partis. Elles sont conservées en sécurité sur nos serveurs. Veuillez prendre note que le rabais de 100$ est offert sur une partie de nos services. Certains services et soins ne sont pas éligible à l’application de cette promotion.

Liposuccion sous-mentonnière

Liposuccion sous-mentonnière

Le contouring du visage a généralement pour objectif de donner des contours plus anguleux au visage, ce qui peut être particulièrement bénéfique pour ceux ayant un visage rond ou ovale. Une tendance émergente dans le domaine de la chirurgie esthétique est le contouring de la mâchoire, visant à rendre la mâchoire carrée et plus saillante. Cette technique peut également être utilisée pour élargir une mâchoire étroite ou pour traiter un double menton.

Dans ce même ordre d’idée, Le menton occupe un rôle essentiel dans l’harmonie des traits du visage. Lorsqu’il est observé de profil, il suit généralement une ligne spécifique. Cependant, lorsque le menton se déplace en dehors de cette ligne idéale, on peut le qualifier de “menton avancé” ou “menton fuyant”. Un menton fuyant se caractérise par un retrait ou une récession du menton par rapport à cette ligne de référence. Ce trait peut parfois être associé à un double menton,ce qui peut être source d’inconfort pour de nombreuses personnes. En effet, un menton en retrait est souvent considéré comme inesthétique, altérant la forme naturelle ovale du visage et ne mettant pas en valeur ses traits. Pour remédier à cette situation, de plus en plus de patients, soucieux de l’apparence de leur visage, se tournent vers des interventions de médecine esthétique.

La liposuccion du menton, ou lipectomie, est une procédure chirurgicale visant à réduire mécaniquement la graisse sous la mâchoire. Elle est réalisée par le biais de petites incisions sous le menton et de deux incisions derrière les oreilles. Parfois, cette intervention est combinée à un lifting, à des technologies esthétiques ou à la pose d’implants faciaux. Elle permet d’éliminer l’excès de graisse sous le menton, de redéfinir la ligne de la mâchoire, d’améliorer la silhouette et même de réduire les rides du cou grâce au raffermissement de la peau. Cette intervention de chirurgie plastique peu invasive offre l’avantage de traiter la graisse du menton sans laisser de cicatrices apparentes, sans provoquer d’ecchymoses et sans entraîner d’effets secondaires significatifs.

Liposuccion sous-mentonnière

Liposuccion sous-mentonnière

Le contouring du visage a généralement pour objectif de donner des contours plus anguleux au visage, ce qui peut être particulièrement bénéfique pour ceux ayant un visage rond ou ovale. Une tendance émergente dans le domaine de la chirurgie esthétique est le contouring de la mâchoire, visant à rendre la mâchoire carrée et plus saillante. Cette technique peut également être utilisée pour élargir une mâchoire étroite ou pour traiter un double menton.

Dans ce même ordre d’idée, Le menton occupe un rôle essentiel dans l’harmonie des traits du visage. Lorsqu’il est observé de profil, il suit généralement une ligne spécifique. Cependant, lorsque le menton se déplace en dehors de cette ligne idéale, on peut le qualifier de “menton avancé” ou “menton fuyant”. Un menton fuyant se caractérise par un retrait ou une récession du menton par rapport à cette ligne de référence. Ce trait peut parfois être associé à un double menton,ce qui peut être source d’inconfort pour de nombreuses personnes. En effet, un menton en retrait est souvent considéré comme inesthétique, altérant la forme naturelle ovale du visage et ne mettant pas en valeur ses traits. Pour remédier à cette situation, de plus en plus de patients, soucieux de l’apparence de leur visage, se tournent vers des interventions de médecine esthétique.

La liposuccion du menton, ou lipectomie, est une procédure chirurgicale visant à réduire mécaniquement la graisse sous la mâchoire. Elle est réalisée par le biais de petites incisions sous le menton et de deux incisions derrière les oreilles. Parfois, cette intervention est combinée à un lifting, à des technologies esthétiques ou à la pose d’implants faciaux. Elle permet d’éliminer l’excès de graisse sous le menton, de redéfinir la ligne de la mâchoire, d’améliorer la silhouette et même de réduire les rides du cou grâce au raffermissement de la peau. Cette intervention de chirurgie plastique peu invasive offre l’avantage de traiter la graisse du menton sans laisser de cicatrices apparentes, sans provoquer d’ecchymoses et sans entraîner d’effets secondaires significatifs.

MEMBRES OFFICIELS ORYGIN

Vous pourriez faire des économies

Liposuccion sous-mentonnière

Foire au questions

Liposuccion sous-mentonnière

Prix de départ

Sous consultation

Les candidats idéaux pour une liposuccion ou une lipectomie du menton sont généralement des individus non obèses présentant un excès de graisse localisé sous le menton. De plus, la qualité de la peau doit être excellente, caractérisée par sa fermeté et son élasticité. Avant de vous engager dans cette intervention, il est important de clarifier vos attentes et d’en discuter en détail avec le Dr. Bilodeau. Il répondra de manière claire et précise à toutes vos interrogations, tout en vous informant sur les traitements les mieux adaptés à votre situation, en vous présentant leurs avantages et leurs inconvénients. Pour déterminer si vous êtes un bon candidat pour une liposuccion sous-mentonnière, il convient de prendre en considération les facteurs suivants:

• La présence d’un excès de graisse sous le menton.
• L’existence d’un menton faible, qui peut donner l’impression d’un excès de graisse sous le
menton et nécessiter une augmentation du menton. Il est essentiel de déterminer si la
position du menton est appropriée.
• L’indice de masse corporelle (IMC) peut jouer un rôle clé dans l’analyse de vos besoins.
• L’élasticité de la peau revêt une grande importance pour optimiser les résultats.

Il est à noter que cette technique est généralement plus courante chez les hommes, en particulier autour de l’âge de 40 à 45 ans. Le cou et le menton peuvent bénéficier d’une lipoaspiration tant que la peau n’est pas en excès et que la musculature sous-jacente est de bonne qualité. Dans le cas contraire, une rétraction cutanée moins efficace peut entraîner l’apparition de “cordes” et de “fanons verticaux”, ce qui pourrait altérer la qualité du résultat. Au-delà de l’âge, les chirurgiens portent une attention particulière à la qualité de la peau, car il est important de noter que la liposuccion ne peut pas corriger les problèmes de fripures cutanées

L’excision de la graisse au niveau du menton peut être réalisée de deux manières principales : par liposuccion, au cours de laquelle la graisse est aspirée à l’aide d’une fine canule, ou par lipectomie, où la graisse est retirée par le biais d’une incision cutanée. Dans certains cas, une intervention de redrapage du cou, couramment désignée sous le terme de “lifting”, peut s’avérer nécessaire pour éliminer l’excès de peau et éviter ainsi une déformation de type “cou de poule”. En présence d’un menton fuyant ou de taille insuffisante, la pose d’un implant au menton peut être une option bénéfique.

Avant de proposer des solutions, la première étape consiste à évaluer attentivement les besoins du patient afin de déterminer la meilleure approche à adopter. Pour les patients présentant un amas graisseux sous le menton et dans la région du cou, diverses options s’offrent à eux, notamment la liposuccion, l’application d’acide désoxycholique, ainsi que différentes interventions techniques, qui se révèlent être des solutions intéressantes. Il est important de souligner que la liposuccion se révèle particulièrement efficace pour éliminer d’importantes quantités de graisse, ce qui peut entraîner une réduction significative de l’apparence du double menton. Il est toutefois fréquent que les patients éprouvent des difficultés à évaluer le degré de relâchement de leurs tissus cutanés, et nous travaillons régulièrement à réaligner leurs perceptions pour obtenir un résultat optimal.

La liposuccion demeure la méthode privilégiée pour éliminer un double ou même un triple menton. Au fil du temps, certaines personnes accumulent de la graisse au niveau du menton, tandis que d’autres sont prédisposées génétiquement à développer un double menton. Cette zone réagit favorablement à la liposuccion, qui représente une intervention peu invasive visant à réduire l’apparence du double menton. Cependant, chez les individus plus âgés présentant un relâchement cutané significatif, une intervention de redrapage du cou, également connue sous le nom de lifting facial, peut être nécessaire.

Vous devrez disposer des éléments suivants après la chirurgie :

1. Une pommade antibiotique disponible en vente libre (Bacitracine, Polysporin ou Neosporin).
2. Des packs de glace ou des petits pois congelés.
3. Des cotons-tiges.
4. Vos ordonnances (qui seront envoyées à votre pharmacie avant la procédure) :
• Médicament contre la douleur.
• Antibiotique oral.
• Pack de Medrol (cours court de stéroïdes par voie orale pour réduire le gonflement du
visage).

Une semaine avant la chirurgie : Tous les médicaments à base d’aspirine et similaires (comme l’ibuprofène) doivent être arrêtés, sauf si votre médecin l’a prescrit. Vous devrez informer le médecin si vous devez continuer à prendre ces médicaments.
La veille de la chirurgie :
1. Retirez tout le maquillage.
2. Vous devez jeûner pendant 6 heures avant l’heure prévue de la procédure.
3. Ne fumez pas.

Le matin de la chirurgie :
1. Nettoyez soigneusement votre visage. N’appliquez ni maquillage ni crèmes sur le visage.
2. Apportez des lunettes de soleil foncées avec vous le jour de la chirurgie.
3. Prenez votre première dose de pilules antibiotiques le matin de la chirurgie avec une petite
gorgée d’eau.
4. Retirez vos lentilles de contact.

Après la chirurgie :
1. Restez au calme. Gardez la tête surélevée avec un oreiller supplémentaire sous la tête/le haut du dos pendant les 2 à 3 premiers jours pour réduire le gonflement et les ecchymoses. Gardez votre tête au-dessus de votre poitrine.
2. Veillez également à suivre un régime alimentaire pauvre en sodium et riche en protéines pour réduire le gonflement et favoriser une bonne cicatrisation. N’oubliez pas de manger avec vos médicaments contre la douleur pour éviter les nausées et les vomissements après la procédure.
3. Appliquez de la glace sur la zone opérée. Vous pouvez appliquer la glace sur le pansement compressif sur le cou pendant 20 minutes, puis laissez reposer 20 minutes.
4. Un bandage compressif est appliqué autour du cou. Le bandage se fixera par Velcro en haut, ce qui vous permettra de l’ajuster et de le repositionner facilement. Veuillez porter ce bandage compressif blanc 24 heures par jour pendant la première semaine, puis pendant 12 heures le soir pendant une semaine. Il est possible de retirer le bandage compressif pour prendre une douche au besoin. Il est recommandé de repositionner le bandage au besoin pour qu’il ne soit pas exactement à la même place.
5. Vous pouvez prendre une douche après 2 jours ou 36 heures. Vous pouvez mouiller les sites d’incision sous la douche, vous laver avec de l’eau savonneuse, tamponner les sites d’incision pour les sécher et éviter de frotter.
6. Prenez des médicaments contre la douleur toutes les 6 heures si nécessaire. Prenez toujours les médicaments narcotiques contre la douleur avec de la nourriture pour réduire les nausées. Si vous ressentez peu de douleur, prenez uniquement de l’acétaminophène. Ne prenez pas d’ibuprofène ni de produits à base d’aspirine ou similaires pendant deux semaines après la procédure. Si vous n’avez pas mal, ne prenez aucun médicament.

Pour nettoyer les incisions, appliquez de la pommade antibiotique 2 à 3 fois par jour jusqu’à ce que les sutures soient retirées lors de votre première consultation post-opératoire à la clinique. Il est tout à fait normal de voir des écoulements des sites d’incision au cours des premières 24 heures. Vous pouvez vous attendre à un gonflement, des ecchymoses et une sensation de tension. Cependant, en cas de formation excessive d’ecchymoses et de douleurs, contactez la clinique. Ne vous engagez pas dans une activité aérobique ou de course pendant les 7 premiers jours. Vous pouvez reprendre la marche après la procédure sans problème.
Ne conduisez pas tant que vous ne pouvez pas bouger complètement votre cou et que vous n’avez plus besoin de médicaments sur ordonnance contre la douleur, car votre rétablissement et votre mobilité seront des facteurs clés pour votre sécurité sur la route.

Vous retournerez en clinique après 5 à 7 jours pour votre première consultation post-opératoire. Lors de cette consultation, votre chirurgien évaluera votre progression, retirera éventuellement les sutures et vous donnera des directives supplémentaires pour la suite de votre rétablissement. Assurez-vous de suivre les recommandations de votre professionnel de la santé pour un rétablissement optimal.

L’engourdissement au niveau du site de l’incision et du cou est normal et reviendra à la normale dans les six premières semaines. Le gonflement sera présent pendant les 7 à 10 premiers jours, puis diminuera progressivement au cours des 6 premières semaines suivant la procédure.

Il est possible que les premiers jours soient synonymes de douleurs, de gonflements ou d’ecchymoses. Le patient est invité à porter un pansement compressif pendant la durée indiquée par son médecin. Il peut reprendre son activité professionnelle après 5 jours environ. Les activités sportives, de leur côté, ne peuvent avoir lieu qu’après un avis médical.

Le résultat final peut être définitif à condition de bien respecter des règles hygiéno-diététiques. Il faut en effet éviter une prise de poids excessive. Il est important de noter que toute cellule graisseuse retirée l’est de manière définitive, car un adipocyte n’a pas la faculté de se régénérer. En revanche, les adipocytes restants peuvent progressivement se charger en graisse. Une cellule graisseuse a la faculté de pouvoir multiplier son volume par 50, au niveau des vacuoles lipidiques qui se chargent en acides gras. Dans ce cas, cette accumulation de lipides peut redonner un double menton après plusieurs années si on ne fait pas attention.

Les résultats s’apprécient après la résorption des œdèmes post-opératoires à partir de jour 14. Il faut attendre jusqu’à 3 mois après l’intervention pour le remodelage cutané qui va draper la pointe du menton, redonnant un profil affiné et aminci.

Les résultats seront naturels. Dans de rares cas, de petites irrégularités peuvent persister pendant les 3 mois suivant l’intervention, mais elles restent généralement non visibles. C’est une chirurgie esthétique de soustraction, qui respecte les contours du visage et n’apporte aucun élément supplémentaire, redonnant à votre visage son harmonie et sa tonicité. Les cicatrices de la liposuccion du menton sont imperceptibles. L’incision est pratiquée en arrière du pli du menton, ce qui la rend invisible. Le résultat est immédiat et devient définitif au bout de 2 à 3 mois environ. Elles finissent d’ailleurs le plus souvent par s’estomper

Liposuccion sous-mentonnière

Foire au questions

Liposuccion sous-mentonnière

Prix de départ

Sous consultation

Les candidats idéaux pour une liposuccion ou une lipectomie du menton sont généralement des individus non obèses présentant un excès de graisse localisé sous le menton. De plus, la qualité de la peau doit être excellente, caractérisée par sa fermeté et son élasticité. Avant de vous engager dans cette intervention, il est important de clarifier vos attentes et d’en discuter en détail avec le Dr. Bilodeau. Il répondra de manière claire et précise à toutes vos interrogations, tout en vous informant sur les traitements les mieux adaptés à votre situation, en vous présentant leurs avantages et leurs inconvénients. Pour déterminer si vous êtes un bon candidat pour une liposuccion sous-mentonnière, il convient de prendre en considération les facteurs suivants:

• La présence d’un excès de graisse sous le menton.
• L’existence d’un menton faible, qui peut donner l’impression d’un excès de graisse sous le
menton et nécessiter une augmentation du menton. Il est essentiel de déterminer si la
position du menton est appropriée.
• L’indice de masse corporelle (IMC) peut jouer un rôle clé dans l’analyse de vos besoins.
• L’élasticité de la peau revêt une grande importance pour optimiser les résultats.

Il est à noter que cette technique est généralement plus courante chez les hommes, en particulier autour de l’âge de 40 à 45 ans. Le cou et le menton peuvent bénéficier d’une lipoaspiration tant que la peau n’est pas en excès et que la musculature sous-jacente est de bonne qualité. Dans le cas contraire, une rétraction cutanée moins efficace peut entraîner l’apparition de “cordes” et de “fanons verticaux”, ce qui pourrait altérer la qualité du résultat. Au-delà de l’âge, les chirurgiens portent une attention particulière à la qualité de la peau, car il est important de noter que la liposuccion ne peut pas corriger les problèmes de fripures cutanées

L’excision de la graisse au niveau du menton peut être réalisée de deux manières principales : par liposuccion, au cours de laquelle la graisse est aspirée à l’aide d’une fine canule, ou par lipectomie, où la graisse est retirée par le biais d’une incision cutanée. Dans certains cas, une intervention de redrapage du cou, couramment désignée sous le terme de “lifting”, peut s’avérer nécessaire pour éliminer l’excès de peau et éviter ainsi une déformation de type “cou de poule”. En présence d’un menton fuyant ou de taille insuffisante, la pose d’un implant au menton peut être une option bénéfique.

Avant de proposer des solutions, la première étape consiste à évaluer attentivement les besoins du patient afin de déterminer la meilleure approche à adopter. Pour les patients présentant un amas graisseux sous le menton et dans la région du cou, diverses options s’offrent à eux, notamment la liposuccion, l’application d’acide désoxycholique, ainsi que différentes interventions techniques, qui se révèlent être des solutions intéressantes. Il est important de souligner que la liposuccion se révèle particulièrement efficace pour éliminer d’importantes quantités de graisse, ce qui peut entraîner une réduction significative de l’apparence du double menton. Il est toutefois fréquent que les patients éprouvent des difficultés à évaluer le degré de relâchement de leurs tissus cutanés, et nous travaillons régulièrement à réaligner leurs perceptions pour obtenir un résultat optimal.

La liposuccion demeure la méthode privilégiée pour éliminer un double ou même un triple menton. Au fil du temps, certaines personnes accumulent de la graisse au niveau du menton, tandis que d’autres sont prédisposées génétiquement à développer un double menton. Cette zone réagit favorablement à la liposuccion, qui représente une intervention peu invasive visant à réduire l’apparence du double menton. Cependant, chez les individus plus âgés présentant un relâchement cutané significatif, une intervention de redrapage du cou, également connue sous le nom de lifting facial, peut être nécessaire.

Vous devrez disposer des éléments suivants après la chirurgie :

1. Une pommade antibiotique disponible en vente libre (Bacitracine, Polysporin ou Neosporin).
2. Des packs de glace ou des petits pois congelés.
3. Des cotons-tiges.
4. Vos ordonnances (qui seront envoyées à votre pharmacie avant la procédure) :
• Médicament contre la douleur.
• Antibiotique oral.
• Pack de Medrol (cours court de stéroïdes par voie orale pour réduire le gonflement du
visage).

Une semaine avant la chirurgie : Tous les médicaments à base d’aspirine et similaires (comme l’ibuprofène) doivent être arrêtés, sauf si votre médecin l’a prescrit. Vous devrez informer le médecin si vous devez continuer à prendre ces médicaments.
La veille de la chirurgie :
1. Retirez tout le maquillage.
2. Vous devez jeûner pendant 6 heures avant l’heure prévue de la procédure.
3. Ne fumez pas.

Le matin de la chirurgie :
1. Nettoyez soigneusement votre visage. N’appliquez ni maquillage ni crèmes sur le visage.
2. Apportez des lunettes de soleil foncées avec vous le jour de la chirurgie.
3. Prenez votre première dose de pilules antibiotiques le matin de la chirurgie avec une petite
gorgée d’eau.
4. Retirez vos lentilles de contact.

Après la chirurgie :
1. Restez au calme. Gardez la tête surélevée avec un oreiller supplémentaire sous la tête/le haut du dos pendant les 2 à 3 premiers jours pour réduire le gonflement et les ecchymoses. Gardez votre tête au-dessus de votre poitrine.
2. Veillez également à suivre un régime alimentaire pauvre en sodium et riche en protéines pour réduire le gonflement et favoriser une bonne cicatrisation. N’oubliez pas de manger avec vos médicaments contre la douleur pour éviter les nausées et les vomissements après la procédure.
3. Appliquez de la glace sur la zone opérée. Vous pouvez appliquer la glace sur le pansement compressif sur le cou pendant 20 minutes, puis laissez reposer 20 minutes.
4. Un bandage compressif est appliqué autour du cou. Le bandage se fixera par Velcro en haut, ce qui vous permettra de l’ajuster et de le repositionner facilement. Veuillez porter ce bandage compressif blanc 24 heures par jour pendant la première semaine, puis pendant 12 heures le soir pendant une semaine. Il est possible de retirer le bandage compressif pour prendre une douche au besoin. Il est recommandé de repositionner le bandage au besoin pour qu’il ne soit pas exactement à la même place.
5. Vous pouvez prendre une douche après 2 jours ou 36 heures. Vous pouvez mouiller les sites d’incision sous la douche, vous laver avec de l’eau savonneuse, tamponner les sites d’incision pour les sécher et éviter de frotter.
6. Prenez des médicaments contre la douleur toutes les 6 heures si nécessaire. Prenez toujours les médicaments narcotiques contre la douleur avec de la nourriture pour réduire les nausées. Si vous ressentez peu de douleur, prenez uniquement de l’acétaminophène. Ne prenez pas d’ibuprofène ni de produits à base d’aspirine ou similaires pendant deux semaines après la procédure. Si vous n’avez pas mal, ne prenez aucun médicament.

Pour nettoyer les incisions, appliquez de la pommade antibiotique 2 à 3 fois par jour jusqu’à ce que les sutures soient retirées lors de votre première consultation post-opératoire à la clinique. Il est tout à fait normal de voir des écoulements des sites d’incision au cours des premières 24 heures. Vous pouvez vous attendre à un gonflement, des ecchymoses et une sensation de tension. Cependant, en cas de formation excessive d’ecchymoses et de douleurs, contactez la clinique. Ne vous engagez pas dans une activité aérobique ou de course pendant les 7 premiers jours. Vous pouvez reprendre la marche après la procédure sans problème.
Ne conduisez pas tant que vous ne pouvez pas bouger complètement votre cou et que vous n’avez plus besoin de médicaments sur ordonnance contre la douleur, car votre rétablissement et votre mobilité seront des facteurs clés pour votre sécurité sur la route.

Vous retournerez en clinique après 5 à 7 jours pour votre première consultation post-opératoire. Lors de cette consultation, votre chirurgien évaluera votre progression, retirera éventuellement les sutures et vous donnera des directives supplémentaires pour la suite de votre rétablissement. Assurez-vous de suivre les recommandations de votre professionnel de la santé pour un rétablissement optimal.

L’engourdissement au niveau du site de l’incision et du cou est normal et reviendra à la normale dans les six premières semaines. Le gonflement sera présent pendant les 7 à 10 premiers jours, puis diminuera progressivement au cours des 6 premières semaines suivant la procédure.

Il est possible que les premiers jours soient synonymes de douleurs, de gonflements ou d’ecchymoses. Le patient est invité à porter un pansement compressif pendant la durée indiquée par son médecin. Il peut reprendre son activité professionnelle après 5 jours environ. Les activités sportives, de leur côté, ne peuvent avoir lieu qu’après un avis médical.

Le résultat final peut être définitif à condition de bien respecter des règles hygiéno-diététiques. Il faut en effet éviter une prise de poids excessive. Il est important de noter que toute cellule graisseuse retirée l’est de manière définitive, car un adipocyte n’a pas la faculté de se régénérer. En revanche, les adipocytes restants peuvent progressivement se charger en graisse. Une cellule graisseuse a la faculté de pouvoir multiplier son volume par 50, au niveau des vacuoles lipidiques qui se chargent en acides gras. Dans ce cas, cette accumulation de lipides peut redonner un double menton après plusieurs années si on ne fait pas attention.

Les résultats s’apprécient après la résorption des œdèmes post-opératoires à partir de jour 14. Il faut attendre jusqu’à 3 mois après l’intervention pour le remodelage cutané qui va draper la pointe du menton, redonnant un profil affiné et aminci.

Les résultats seront naturels. Dans de rares cas, de petites irrégularités peuvent persister pendant les 3 mois suivant l’intervention, mais elles restent généralement non visibles. C’est une chirurgie esthétique de soustraction, qui respecte les contours du visage et n’apporte aucun élément supplémentaire, redonnant à votre visage son harmonie et sa tonicité. Les cicatrices de la liposuccion du menton sont imperceptibles. L’incision est pratiquée en arrière du pli du menton, ce qui la rend invisible. Le résultat est immédiat et devient définitif au bout de 2 à 3 mois environ. Elles finissent d’ailleurs le plus souvent par s’estomper

Liposuccion sous-mentonnière

Avant & après

INCRIPTION À NOTRE INFOLETTRE

Obtenez 100$ de rabais maintenant

Suite à votre inscription à notre infolettre, vous recevrez toutes nos promotions en exclusivité. En vous enregistrant à cette infolettre, vous acceptez de recevoir des courriels et des appels et/ou texto promotionnels de la part d’Orygin. Vos données ne seront en aucun cas vendues à de tierces partis. Elles sont conservées en sécurité sur nos serveurs. Veuillez prendre note que le rabais de 100$ est offert sur une partie de nos services. Certains services et soins ne sont pas éligible à l’application de cette promotion.

DEMANDE DE RENDEZ-VOUS

Demande de rendez-vous

Suite à votre inscription à notre infolettre, vous recevrez toutes nos promotions en exclusivité. En vous enregistrant à cette infolettre, vous acceptez de recevoir des courriels et des appels et/ou texto promotionnels de la part d’Orygin. Vos données ne seront en aucun cas vendues à de tierces partis. Elles sont conservées en sécurité sur nos serveurs. Veuillez prendre note que le rabais de 100$ est offert sur une partie de nos services. Certains services et soins ne sont pas éligible à l’application de cette promotion.