Bilan hormonal

Vous souhaitez en savoir plus sur cet acte médical ? Les praticiennes et les médecins d’Orygin sont en mesure de vous donner plus d’information à propos de cet examen.

Les hormones sont des substances chimiques produites par les glandes de notre système endocrinien. Elles circulent dans le sang pour transmettre des “messages” jusqu’aux tissus et aux organes, par exemple pour l’appétit, le rythme cardiaque, le sommeil, la libido ou la température corporelle, etc.

Lorsqu’il y a trop ou pas assez d’une hormone dans le sang, on parle d’un dérèglement hormonal. Même de légers déséquilibres peuvent avoir des effets secondaires non négligeables sur tout l’organisme. Des fluctuations hormonales sont normales à certaines périodes de la vie (puberté, grossesse, ménopause), mais lorsqu’elles perdurent dans le temps, elles peuvent être le symptôme d’une maladie qu’il faut identifier.

L’objectif du bilan hormonal est donc d’observer les taux d’hormones produites par votre organisme pour trouver la cause de certains troubles ou maladies.

Les symptômes d’un déséquilibre hormonal

De nombreux symptômes peuvent signaler un déséquilibre hormonal, ils peuvent se manifester simultanément ou non mais ils seront différents en fonction des glandes et des hormones qui sont affectées. Voici les symptômes les plus fréquents d’un déséquilibre hormonal :

  • Une perte ou prise de poids subite et inexpliquée ;
  • Une transpiration excessive ;
  • Des troubles du sommeil ;
  • Une sensibilité plus forte au froid et à la chaleur ;
  • Des éruptions cutanées ;
  • Une fatigue inexpliquée ;
  • Des maux de tête ;
  • Des ballonnements ;
  • Une réduction de la libido.

Pour quelles raisons faut-il faire un bilan hormonal ?

Certains troubles hormonaux sont communs à l’homme et la femme, tandis que d’autres n’affectent que l’un ou l’autre puisque certains organes endocriniens sont différents chez les deux sexes.

Exemple du bilan hormonal chez la femme

Le bilan hormonal chez la femme s’intéresse particulièrement aux hormones ovariennes. Il est possible de comprendre la qualité de chaque phase du cycle ovarien et d’évaluer la réserve ovarienne, c’est-à-dire l’âge “ovarien” de la femme. Généralement, les dosages hormonaux se font entre le 2ème et le 5ème jour du cycle (le premier jour du cycle étant le premier jour des règles), en dehors de tout traitement.

Nos médecins peuvent vous prescrire un bilan hormonal devant les symptômes suivants :

  • de l’acné persistante ;
  • Une pilosité anormalement importante ;
  • une diminution prolongée de la libido ;
  • des règles irrégulières ou absentes ;
  • une augmentation des symptômes du syndrome prémenstruel ;
  • des sueurs nocturnes et des bouffées de chaleur ;
  • des tentatives de grossesse infructueuses depuis 1 an ;
  • une augmentation subite de la graisse corporelle, notamment au niveau de la poitrine.

Exemple du bilan hormonal chez l’homme

Chez l’homme également, les perturbations hormonales sont responsables de troubles de la reproduction. Par exemple, une anomalie dans la sécrétion de FSH peut entraîner un dysfonctionnement des organes sexuels et de la fertilité masculine. De même, un excès de sécrétion de prolactine, peut être responsable d’une baisse de la libido et de troubles de l’érection (impuissance).

Comment faire un bilan hormonal ?

En pratique, le bilan hormonal, ou bilan endocrinien, correspond à une prise de sang, un test salivaire ou un test d’urine. Ces tests simples permettent à votre médecin de connaître le dosage de certaines hormones telles que la TSH, DHEA, le cortisol, la testostérone, la progestérone, l’œstradiol ou encore la mélatonine. Le bilan hormonal est ciblé en fonction de la maladie suspectée.

Le bilan hormonal s’effectue en laboratoire, à l’hôpital ou dans une clinique. Si votre situation le nécessite, il peut également se réaliser à domicile. Présentez-vous avec une ordonnance sur laquelle seront précisées les hormones à analyser.

Vous pouvez réaliser un bilan hormonal en prenant rendez-vous au préalable. Dans le contexte de crise sanitaire dans lequel nous nous trouvons, nous vous recommandons de nous contacter pour fixer un rendez-vous.

Une fois les résultats obtenus, retournez voir le professionnel de santé qui vous a fait la prescription afin d’en faire l’analyse.

Qui prescrit le bilan hormonal ?

Chez Orygin, nos médecins spécialistes des problèmes hormonaux peuvent suspecter un dérèglement hormonal liées aux motifs suivants :

  • le suivi d’un diabète ;
  • le suivi d’une maladie de la thyroïde ;
  • une suspicion d’un dérèglement hormonal ;
  • la prise en charge d’un surpoids.

Lors de la téléconsultation, nos praticiennes spécialistes vous questionnera sur vos symptômes et lors de votre rencontre avec un de nos médecins, qui établira un diagnostic ou effectuer le suivi d’une maladie déjà connue. En cas de découverte d’un trouble chronique, comme le diabète par exemple, un suivi sur le long terme sera indispensable.

Faut-il être à jeun pour réaliser un bilan hormonal ? Le bilan hormonal nécessite d’être fait à jeun, notamment pour le dosage de la prolactine. De plus, le bilan hormonal chez la femme nécessite d’être réalisé à un moment particulier du cycle menstruel, n’hésitez pas à demander conseil à nos praticiennes ou médecins traitants, ou à votre médecin de famille si ce dernier n’est pas disponible.

Auteur: Mohamed M. Diallo, Biochimiste

Partager:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn
À suivre

Publications similaires

Bilan hormonal

Vous souhaitez en savoir plus sur cet acte médical ? Les praticiennes et les médecins d’Orygin sont en mesure de vous donner plus d’information à

Le prélèvement et bilan sanguin

Un bilan sanguin, en quoi ça consiste ? Un bilan sanguin se fait grâce à un prélèvement sanguin. Celui-ci permet d’analyser le sang à l’initiative